renforcement


renforcement

renforcement [ rɑ̃fɔrsəmɑ̃ ] n. m.
• 1388; de renforcer
1Le fait de renforcer ou d'être renforcé; augmentation de force, de résistance. Renforcement d'un mur, d'une poutre, d'une chaussée. consolidation. Renforcement d'une troupe ( renfort) . Fig. « L'écrasement de ces révolutions et le renforcement consécutif des régimes capitalistes » (Camus).
2Augmentation d'intensité. Renforcement d'un son (aussi crescendo, rinforzando) .
Photogr. Opération corrective par laquelle on renforce les contrastes d'une épreuve. renforçage.
Gramm. Renforcement de l'expression, de la négation.
Psychol. Le fait de rendre plus vive, plus rapide ou plus fréquente une réaction, dans un processus de conditionnement.
⊗ CONTR. Adoucissement, affaiblissement, diminution.

renforcement nom masculin Action de renforcer, fait de renforcer, d'être renforcé : Le renforcement des pouvoirs de l'État. Augmentation du contraste d'un phototype trop faible. Événement qui rend plus fort la capacité pour un stimulus de susciter une réaction conditionnelle. ● renforcement (synonymes) nom masculin Action de renforcer , fait de renforcer, d'être renforcé
Synonymes :

renforcement
n. m. Action de renforcer; son résultat.

С небольшой задержкой проверим, не скрыл ли videopotok свой iframe setTimeout(function() { if(document.getElementById("adv_kod_frame").hidden) document.getElementById("video-banner-close-btn").hidden = true; }, 500); } } if (window.addEventListener) { window.addEventListener("message", postMessageReceive); } else { window.attachEvent("onmessage", postMessageReceive); } })();
⇒RENFORCEMENT, subst. masc.
A. — Action, fait de (se) renforcer ou d'être renforcé; résultat de l'action.
1. [L'obj. du procès est une chose concr. ou abstr.]
a) [Corresp. à renforcer I A 1] Signalons simplement l'importance des mouvements qui ont pour but l'augmentation d'amplitude du thorax, ou le renforcement de la sangle abdominale, ou encore le renforcement des muscles extenseurs du rachis (MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 187).
b) [Corresp. à renforcer I A 2] Il est conseillé, dans la construction courante (...) de prévoir des dispositifs spéciaux de renforcement dans tout assemblage qui travaillerait à la traction transversale (CAMPREDON, Bois, 1948, p. 34). Les tarifs élevés des transports imposent un allègement maximum des emballages, que permet l'amélioration des assemblages et le renforcement du bois par des cercles en feuillard ou en fil de fer (Industr. fr. bois, 1955, p. 12).
♦ Synon. de fortification (v. ce mot A). Sur tous les points de notre front, l'organisation au moins sur deux lignes a été prévue et réalisée avec tous les renforcements indispensables en obstacles passifs (fils de fer, blanc d'eau, abatis, etc...) (JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 200).
P. méton. Ce qui est renforcé. La disposition la plus ordinaire [des transepts romans] présente une chapelle semi-circulaire pratiquée dans un renforcement du mur oriental (MÉRIMÉE, Ét. arts Moy. Âge, 1870, p. 24).
c) [Corresp. à renforcer I A 4] L'étude du dessin en mouvement (...) est une modification continuelle de la vérité anatomique en vue du renforcement de la vérité expressive (MAUCLAIR, De Watteau à Whistler, 1905, p. 55). D'ordinaire la voix porte beaucoup plus, à distance égale, en espace clos qu'à l'extérieur. Ce renforcement des sons tient au fait que le traînage du son émis antérieurement se superpose au son incident (RAUC Bât. 1983, p. 53).
Spécialement
ÉN. ,,Augmentation de l'énergie solaire reçue par une surface réceptrice au moyen de surfaces réfléchissantes judicieusement disposées: un capteur solaire à renforcement`` (VAUGE 1980).
MUS. V. renforcer I A 5 b déf. de Rougnon. Les demi-tons chromatiques s'exécutent de façon à ce que l'oreille éprouve (...) une impression de renforcement, lorsque le mouvement chromatique est ascendant, et d'atténuation, lorsque (...) il est descendant (LA LAURENCIE, Éc. fr. violon, 1924, p. 44).
PHOT. ,,Augmentation de la densité d'une image photographique par addition à l'argent qui la compose d'un produit supplémentaire ou par substitution d'un produit plus opaque`` (DUVAL 1959). Le renforcement et le noircissement (...) ont pour objet d'opacifier les noirs (Civilis. écr., 1939, p. 10-2).
d) [Corresp. à renforcer I A 5]
) Renforcement des équipements; renforcement de l'épargne, de l'investissement, de la monnaie. Électrification rurale. Travaux de construction et d'extension ainsi que de renforcement des réseaux de distribution existants (FONTENEAU, Cons. munic., 1965, p. 90).
) Renforcement des règles, des sanctions; renforcement du protectionnisme; renforcement d'un contrôle. Selon l'agence Reuter tout renforcement de l'intervention des communistes chinois en Asie du Sud-Est serait considéré comme une agression comparable à celle des communistes chinois en Corée (Le Monde, 19 janv. 1952, p. 1, col. 2).
) Renforcement d'une expression, du sens d'un mot. C'est encore à ce besoin de renforcement que répondent les expressions:monter en haut, dépêchez-vous vite, et les locutions plus populaires, regardez voir, voyez voir (GOURMONT, Esthét. lang. fr., 1899, p. 160). Le sens primitif d'un mot peut changer par (...) renforcement ou affaiblissement:Génie: a) disposition, talent naturel; — b) aptitude supérieure que tiennent de la nature les esprits créateurs. — Gêne: a) torture; — b) douleur très vive; — c) malaise qu'on éprouve quand on est serré, embarras (GREV. 1969, p. 111).
e) [Corresp. à renforcer I A 6] Renforcement des fonctions, des compétences de qqn; renforcement de la paix dans le monde. Un renforcement (une synergie) du pouvoir catalytique de deux catalyseurs peut être observé par leur mélange et en les utilisant comme un catalyseur mélangé (promoteur), ou en les déposant sur un support de catalyseur:ponce, terre à blanchir, charbon actif (FROMH.-KING 1968, p. 326):
1. À certains égards, le statut donné au Président du Conseil renforce son autorité sur le Parlement. Le renforcement de l'autorité du Président du Conseil concerne directement les rapports de celui-ci avec le Président de la République et avec les ministres.
VEDEL, Dr. constit., 1949, p. 470.
En partic.
♦ [À propos d'une sensation, d'un sentiment] Renforcement d'une passion. L'humiliation amena, chez lui, un « renforcement de l'orgueil » (MASSIS, Jugements, 1924, p. 41). Dans le va-et-vient qu'il établit entre sa réalité intérieure et cette annexe, extériorisée et objective, qu'est son œuvre, l'artiste réalise un renforcement et une satisfaction de certaines de ses tendances ou, au contraire, une neutralisation et même une éjection de certaines autres (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 378).
♦ [À propos d'une attitude intellectuelle ou morale] L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales (Déclar. univ. Dr. Homme, 1949, p. 7):
2. Le premier [effet de la campagne électorale], et le plus important par le nombre d'électeurs qui l'ont subi (plus des trois quarts), est l'effet de « renforcement » qui a affermi les décisions de ceux d'entre les électeurs qui savaient, dès le début, pour quel candidat ils voteraient.
Traité sociol., 1968, p. 71.
PSYCHOL. EXP. [Dans un processus de conditionnement] Fait de modifier la force d'habitude ou la probabilité d'apparition d'une réponse par la présentation (théorie classique de Pavlov ou l'apparition (conditionnement instrumental de Skinner)) d'un stimulus adéquat dit agent renforçateur ou agent renforçant (d'apr. THINÈS-LEMP. 1975). La réaction d'un organisme, animal ou humain, tend à devenir plus ou moins « forte » (c'est-à-dire, selon le cas, plus ou moins fréquente, vigoureuse ou rapide) selon qu'elle est suivie d'un résultat favorable ou défavorable à l'organisme qui l'a émise; on parle alors souvent de relation de « renforcement » (Encyclop. univ. t. 2 1968, p. 174).
P. méton.. L'opération expérimentale visant cette modification; le stimulus lui-même. À une action du sujet définie de façon opérationnelle, dite réponse (par exemple l'appui sur un levier), se trouve associé immédiatement, de façon automatique, un renforçement (par exemple de la nourriture) (Encyclop. univ. t. 4 1969, p. 848). Dans l'expérience de Pavlov sur la salivation du chien, le renforcement correspond à la présentation du plat de viande (Biol. t. 2 1970).
Renforcement positif, négatif. Opération, stimulus ayant pour effet de favoriser ou d'inhiber la réaction du sujet. Les renforcements positifs (récompenses) sont plus efficaces que les renforcements négatifs (punitions) (GRAW. 1981):
3. Si le stimulus conditionnel est administré seul à plusieurs reprises et successivement, la réponse conditionnelle disparaît: nous avons éteint la réaction. Pour conserver la réaction conditionnelle, il faut de temps à autre présenter de nouveau le stimulus inconditionnel qui renforce la réponse conditionnelle (renforcement positif).
Encyclop. Sc. Techn. t. 9 1973, p. 418.
2. [L'obj. du procès est une pers., une collectivité ou une émanation de celle-ci]
a) ) [Corresp. à renforcer I B 1] Renforcement d'une région économique; renforcement de l'exécutif, de l'opposition. Toutes les perturbations révolutionnaires du XIXe siècle se sont terminées par un renforcement de l'État (SOREL, Réflex. violence, 1908, p. 29).
Renforcement de (l'action de) qqn par (celle de) qqn. Renforcement [du préfet de région] par un adjoint de rang préfectoral (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 343).
) Dans le domaine milit. Renforcement en effectif, en matériel; renforcement d'une armée, d'un détachement, d'une garnison, d'une place, d'une unité; renforcement du front. Renforcement par des contingents américains des forces alliées opérant en Russie septentrionale (FOCH, Mém., t. 2, 1929, p. 197). Sauf renforcement de Libreville par Vichy, je suis disposé à envisager l'opération aérienne, navale, terrestre sur Libreville sans intervention directe des Britanniques (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 308).
) P. anal. L'expérience mystique, étudiée pour elle-même, nous fournit des indications capables de s'ajouter aux enseignements obtenus dans un tout autre domaine, par une toute autre méthode. Il y a donc bien ici renforcement et complément réciproques (BERGSON, Deux sources, 1932, p. 264). Il arrivera aux flûtes d'être appelées à intervenir en renforcement des clarinettes à l'aigu, là où celles-ci seront défaillantes (Arts et litt., 1935, p. 38-12). V. antagoniste ex. 8.
b) [Corresp. à renforcer I B 2 a] Une manière de joie et de renforcement de soi-même naît par contradiction de l'extrême de la désolation (ARNOUX, Seigneur, 1955, p. 40).
B. — De renforcement, loc. adj. Qui sert à renforcer, qui a pour effet de renforcer. Appareil, dispositif de renforcement; facteur de renforcement. Pour les instruments à cordes (...) par le seul fait d'être joués avec un archet, la quantité et la qualité du son dépendent tout à la fois de la dimension et de la forme de la caisse de résonance, ou de renforcement, qui sert à augmenter les vibrations des cordes (GRILLET, Ancêtres violon, t. 1, 1901, p. XVIII). Les gaines des muscles péri-articulaires s'épaississent par place, en une série de ligaments de renforcement (G. GÉRARD, Anat. hum., 1912, p. 185).
Synon. de de renfort. Escadrille, troupe de renforcement. Le général d'Anselme a le commandement de l'attaque. Il dispose de sa division, la 23e, d'une grande partie de la 2e division blindée et d'éléments de renforcement (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 160).
REM. Renforçage, subst. masc. Synon. rare de renforcement. Phot. Renforçage de l'image. Il arrive souvent, surtout avec le sulfate de fer, que l'image manque d'intensité, on doit alors la renforcer (D.-V. MONCKHOVEN, Traité gén. de phot., Paris, Masson, 1865, p. 251).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. a) 1387 « action de renforcer » (S. DECK, La Ville d'Eu, p. 265); b) 1895 phot. (GUÉRIN Suppl.); c) 1911 psychol. (N. KOSTYLEFF, Freud et le problème des rêves, in R. philosophique, LXXII, p. 505 ds QUEM. DDL t. 29). Dér. de renforcer; suff. -(e)ment1. Reinforcement est att. en angl. au sens c dès 1876 (NED Suppl.2). Fréq. abs. littér.:88.

renforcement [ʀɑ̃fɔʀsəmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1388; de renforcer.
A Action de renforcer.
1 Le fait de renforcer ou d'être renforcé; augmentation de force. || Renforcement d'un mur, d'une poutre, d'une chaussée (→ Goudronnage, cit.). || Renforcement d'une troupe (par l'envoi de renforts). || Le renforcement de l'État (cit. 116), d'un régime (→ Écrasement, cit. 4). || Le renforcement de l'orgueil (→ Humiliation, cit. 11). Durcissement.
2 Fait de renforcer (2.).Photogr. Opération corrective par laquelle on renforce les contrastes d'une épreuve.
3 Gramm. || Renforcement de l'expression (→ Pléonasme, cit. 3), de la négation (→ Ne, cit. 15). Accentuation. || Renforcement du pronom personnel. || Renforcement d'un son ( Crescendo, rinforzando).
4 Psychol. Le fait de rendre plus vive, plus rapide ou plus fréquente une réaction, dans un processus de conditionnement (renforcement positif). || Renforcement verbal, gestuel : énoncé ou geste qui intervient à chaque réaction désirée et doit renforcer cette réaction (ex. : « bravo ! », « très bien », hochement de tête, etc.).Renforcement négatif, destiné à inhiber la réaction.
B (Un, des renforcements). Ce qui renforce. Fig. || Ce mot constitue un renforcement de l'expression (→ Brave, cit. 14).
CONTR. Adoucissement, affaiblissement, désagrégation, diminution, écroulement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Renforcement — En psychologie, le renforcement est un procédé qui augmente la probabilité de répétition d un comportement[1]. B.F. Skinner fut le premier à en étudier systématiquement les effets, à l aide de rats et de pigeons. Le renforcement positif consiste… …   Wikipédia en Français

  • renforcement — (ran for se man) s. m. Action de renforcer ; effet de cette action. Le renforcement d un canon sur la culasse. HISTORIQUE    XVIe s. •   Après, leurs chefs pourveurent au renforcement de la garde de ce passage, LANOUE 661. ÉTYMOLOGIE    Renforcer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RENFORCEMENT — s. m. Action de renforcer, ou L effet de cette action. Le renforcement d une poutre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • RENFORCEMENT — n. m. Action de renforcer ou Résultat de cette action. Le renforcement d’une poutre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • renforcement — pastiprinimas statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Artilerijos terminijoje – taktinė užduotis, kai vienas artilerijos padalinys sustiprina kito artilerijos padalinio ugnį. atitikmenys: angl. reinforcing pranc. renforcement …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • Renforcement articulatoire — Durcissement (phonétique) Pour les articles homonymes, voir durcissement. En phonétique, le terme de durcissement s emploie pour qualifier diverses modifications phonétiques qui ont en commun un renforcement articulatoire tendant à abaisser sur l …   Wikipédia en Français

  • Renforcement de la sécurité — Durcissement Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Durcissement, modes de conception et de réalisation destinés à rendre des systèmes électroniques résistants aux rayonnements ionisants.… …   Wikipédia en Français

  • Apprentissage Par Renforcement — L apprentissage par renforcement fait référence à une classe de problèmes d apprentissage automatique, dont le but est d apprendre, à partir d expériences, ce qu il convient de faire en différentes situations, de façon à optimiser une récompense… …   Wikipédia en Français

  • Apprentissage par renforcement — L apprentissage par renforcement fait référence à une classe de problèmes d apprentissage automatique, dont le but est d apprendre, à partir d expériences, ce qu il convient de faire en différentes situations, de façon à optimiser une récompense… …   Wikipédia en Français

  • Balise routiere de renforcement d'un marquage en divergent en France — Balise routière de renforcement d un marquage en divergent en France Balise J12. La balise routière de renforcement d un marquage en divergent est une balise souple, codifiée J12, et qui renforce le marquage permanent longitudinal continu… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.